IoT Report : vous ne consommerez plus jamais comme avant.

Vous ne consommerez plus jamais comme avant
Vous ne consommerez plus jamais comme avant

Chéri, j’ai reçu ton IoT monthly report il faut qu’on parle. Tu prends trop de bains, tu laisses charger tes Iphone / Ipad toute la nuit et tu conduis trop vite. Que comptes-tu faire le mois prochain ?

Pas fun les usages IoT / objets connectés :  l’eau, l’électricité et l’automobile loin devant les montres et les  bracelets

Non les objets connectés ne font pas rêver et ils peuvent même nous inquiéter. Ils ne font faire que des économies. Pas un hasard, s’ils sont donc beaucoup plus utilisés par les entreprises que par les particuliers. Les usages basculeront pourtant un jour du B2B au B2C. Que ce soit dans la Consommation d’énergie, conduite connectée, sport et santé, l’IoT oblige à décloisonner , et c’est tant mieux, les frontières traditionnelles entre professionnels,  public et privé.

 

Classement de consommation des objets connectés en France

1.       L’énergie avec plus de 2M de compteurs d’eau connectés de Veolia et la SAUR recensés en juin 2016, devant les 550 000 compteurs Linky d’EDF.

2.       L’automobile avec 1,2 Million de véhicules connectés vendus en France en 2015 et 1,9 million en 2016.

  1. La sécurité avec 1 million de caméras de vidéo-surveillance

4.       Les loisirs avec 400 000 montres connectées et 400 000 bracelets sportifs vendus en 2015. Pas de données disponibles en 2016 mais selon une étude de l’IDC les ventes ont chuté de 30 à 50 % entre 2015 et 2016.

5.       Puis la maison connectée (domotique, sécurité et gestion de l’énergie)

6.       Enfin les drônes dont les ventes décollent. Ah enfin du fun. Là aussi les professionnels apportent de nouveaux usages moins fun comme l’agriculture connectée et le pilotage de son agriculture grâce à une vue du ciel de son travail de labour, d’arrosage et de traitement  sur ses champs.

 

Sources : JDN, Kantar, LSA, Les Echos

 

Dis moi Frère Grand (Big Brother Copyright),  pourquoi cet objet est-il connecté ? -Pour mieux te surveiller mon enfant».

Pour preuve, la généralisation des caméras de vidéo-surveillance dans tous les bâtiments professionnels et bientôt publics. Il y en aurait déjà plus d’1 million en France. Compte tenu des attentats et de l’évolution de la publicité personnalisée (Wifi contre Publicité), ce marché va se développer considérablement via les collectivités.

Incident révélateur de l’importance des caméras et de l’aspect ultra-sensible de la sécurité dans le monde de l’IoT (Internet of Things), plus de 100 000 caméras de vidéo-surveillance réparties dans plusieurs pays ont été la cible de l’une des plus violentes attaques du web jamais enregistrée en septembre 2016 sur les serveurs d’OVH (source ZD Net).

 

En suivant de près l’expérience des pros, on comprend mieux les bénéfices utilisateurs de demain

Consommation d’énergie du bâtiment à la maison connectée : jusqu’à 30 % d’économies sur factures !

des tableaux intelligents pour les boulangers et les restaurateurs
des tableaux intelligents pour les boulangers et les restaurateurs

L’économie d’énergie est une must have pour l’entreprise et qui se démocratise grâce aux objets connectés. Schneider Electric, qui réalise déjà 45 % de son CA avec les objets connectés, est présent depuis longtemps sur le bâtiment connecté avec des innovations comme l’application Smartphone pour gérer à distance les installations électriques des boulangeries ou les tableaux communiquant pour les hôtels-restaurants.  Schneider Electric vise les électriciens comme prescripteurs des professionnels du petit tertiaire.

Il y a déjà deux ans, le Groupe lançait aussi pour le Grand Public avec l’application Wiser permettant de contrôler à distance toutes les sources d’énergie de notre domicile et de faire jusqu’à 30% d’économies sur sa facture. Innovations à suivre dans le bâtiment connecté : l’hôpital du futur.

Sources : Sido (salon des Objets Connectés en partenariat avec l’Usine Digitale à Lyon), Schneider Electric

Dans la voiture connectée, des voitures de fonction aux particuliers, on pourra réduire très sensiblement les pannes et le budget entretien  d’un véhicule.  

La télématique embarquée avec Arvaal, le leader de la location de flottes automobiles
La télématique embarquée avec Arvaal, le leader de la location de flottes automobiles

1ère expérience connectée : l’ouverture/ fermeture de l’automobile à distance. Les clés devaient disparaître mais elles sont toujours bien présentes. Des expériences anecdotiques de livraison au coffre entre Volvo et Amazon, plus convaincantes chez les loueurs professionnels ou les sociétés de co-location / autopartage.

2ème expérience connectée  : le tableau de bord devient une plateforme d’alertes pour l’entretien du véhicule et la commande de pièces détachées et des services de montage associés. L’enjeu des constructeurs est de conserver le lien client.  Cet usage est prospectif pour le Grand Public mais il est bien réel pour les professionnels  qui gèrent l’entretien de flottes de véhicules de fonction de d’entreprises, de voitures de loueurs professionnels ou de compagnies de taxi ou VTC.  Cet usage permet de réduire le nb de pannes et de faire des économies substantielles sur un des poste de cout majeurs pour les entreprises de transport. Pourquoi pas aussi les nouveaux loueurs,  de Blablacar et de drivy ?

3ème expérience connectée : l’écoute de musique, d’informations et la conversation téléphonique. Grâce à cette expérience qui concerne 1 français sur 3,  le fun fait de la résistance dans le monde trop sérieux des IoT et pourrait ouvrir une brèche à l’essor de la reconnaissance vocale qui ne trouve pas encore sa voie dans la maison connectée (commande vocale : nouvelle ère ou feu de paille ?) . Le media radio touche en effet 80 % de la population (via en 1er lieu l’auto-radio , puis la chaîne hifi et le radio réveil).

Source : visionmarketing, fabernovel


Le Nouveau Bocal ?

En savoir plus sur mon offre de Diagnostic et Conseil en Expérience Client / Employé


 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*